Un arrêt relance la question de la rémunération des artistes interprètes sur Deezer, YouTube, iTunes




La cour d’appel de Versailles a supprimé une disposition de la convention collective de l’édition phonographique du 30 juin 2008 à la demande de la Spedidam, société de gestion collective des artistes interprètes et du SAMUP, syndicat du secteur.



Lire la suite sur : nextinpact.com

9 vues0 commentaire