RGPD : des députés veulent déconnecter données de santé et assurances





Le député Daniel Fasquelle et plusieurs de ses collègues ont déposé une proposition de loi visant à interdire l’usage des données personnelles collectées par les objets connectés dans le domaine des assurances. Un texte rendu nécessaire, selon eux, par l’évolution des technologiques.

Doit-on découpler une fois pour toutes, les objets connectés et le monde des assurances ? Dans une proposition de loi déposée à l’Assemblée nationale, plusieurs élus LR soulignent que ces objets sont de véritables aspirateurs à données personnelles.


Ils permettent « de quantifier une activité ou un paramètre physique », « de surveiller la nutrition », le poids, de « suivre un facteur de risque tel que les maladies chroniques comme l’hypertension ou le diabète », scruter la qualité ou la durée du sommeil, voire d’évaluer l’humeur...

« Enregistrer ces données ne présente a priori aucun risque, si elles ne sont destinées qu’à celui qui les produit. Elles peuvent à l’occasion être une aide supplémentaire à destination du corps médical (suivi de maladie chronique, détection en amont de pathologies qui seraient restées indétectables) ». Toutefois, aux yeux des auteurs de la proposition, le monde des assurances serait un peu trop au chevet de ce stock d’informations.

Ils ont en mémoire des expériences passées où des compagnies ont accordé des avantages en échange d’un accès à ces données récoltées par des applications.

Dans son rapport sur le « corps, nouvel objet connecté », la CNIL elle-même avait imaginé « le scénario dans lequel une assurance santé ou une mutuelle conditionnerait l'obtention d'un tarif avantageux à l'accomplissement d'un certain nombre d'activités physiques, chiffres à l'appui ».

Pour couper court à tout débat, ils proposent en conséquence de leur interdire « d’utiliser et de traiter de telles informations, et ce, même si elles recueillent en amont le consentement contractuel de l’utilisateur ».


https://www.nextinpact.com/news/107548-rgpd-deputes-veulent-deconnecter-donnees-sante-et-assurances.htm

0 vue

L'ANFP accompagne les Professionnels de la Paie et de la Finance sociale

pour les aider à monter en compétence et développer leur carrière.

  • Gris Twitter Icon
  • Instagram - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
LOGO 2.png

ACTUALITES

EVENEMENTS

L'OBSERVATOIRE

ANFP

8 rue Monsigny - 75002 Paris - France

Téléphone : +33(0)6.15.95.81.58

E-mail : contact@anfp-asso.fr