Prime "Macron" : 2.000 euros sous conditions


De 1.000 à 2.000 euros

Bruno Le Maire, Ministre de l'Economie et des Finances, a annoncé que le montant de la prime défiscalisée, que les entreprises peuvent verser à leurs salariés, pourra aller jusqu'à 2.000 euros pour les structures qui ont un plan d'intéressement.


Les entreprises qui n'ont pas de système d'intéressement peuvent verser, jusqu'au 31 août, une prime défiscalisée et exonérée de cotisations patronales de 1.000 euros à leurs salariés.


Plafond :

Structures avec un plan d’intéressement : 2.000 euros

Structures sans plan d’intéressement : 1.000 euros.

Qu'appelle-t-on la « prime Macron » ?

La « prime exceptionnelle de pouvoir d'achat »,dite « Prime Macron » annoncée en décembre 2018 par le chef de l'Etat, faisait partie d'un panel de mesures destinées à apaiser la colère des Gilets jaunes.

Cette prime est versée librement par les entreprises.

Elle est exonérée de cotisations sociales (salariales et patronales) et d'impôt sur le revenu.



Les chiffres :
Montant des primes versées : 2,2 milliards d'euros 
Combien de salariés : 4,8 millions de salariés.


Les bénéficiaires ?

Tous les salariés du secteur privé gagnant jusqu'à trois fois le SMIC.


Restriction

La LFSS 2020, qui a reconduit la mesure pour cette année, limite ce versement exonérée de toutes charges aux entreprises disposant d'un accord d'intéressement avec leurs salariés.


Quel est son montant ?

Plafond :

Structures avec un plan d’intéressement : 2.000 euros

Structures sans plan d’intéressement : 1.000 euros.


Cette année, les entreprises pourront également décider de moduler le montant de la prime en fonction du profil de leurs employés. Concrètement, les salariés « sur le terrain » pourront être privilégiés par rapport à leurs collègues en télétravail.


Rien pour les fonctionnaires ?

Comme en 2019, les fonctionnaires ne sont pas concernés par le dispositif.


Le personnel soignant : l’exception

Certains d'entre eux devraient toutefois bénéficier d'une prime exceptionnelle. Ce sera vraisemblablement le cas du personnel soignant.

Le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt (Les Echos du 31 mars 2020) a indiqué « travailler avec Gerald Darmanin à un accompagnement financier des agents publics en première ligne ». Pas plus d’informations. La seule précision, toujours dans les lignes des Echos du 31 mars, les primes seront en revanche versées par les collectivités l'ayant décidé.


Une annonce des collectivités territoriales … La Ville de Paris en tête

La Ville de Paris a annoncé une gratification de 35 euros nets par jour travaillé pour « les agents volontaires sur le terrain ou accueillant du public ».

L'Association des DRH des grandes collectivités annonce également que « l'immense majorité des collectivités » devraient faire de même.

L'ANFP accompagne les Professionnels de la Paie et de la Finance sociale

pour les aider à monter en compétence et développer leur carrière.

  • Instagram - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
LOGO 2.png

ACTUALITES

EVENEMENTS

L'OBSERVATOIRE

ANFP

8 rue Monsigny - 75002 Paris - France

Téléphone : +33(0)6.15.95.81.58

E-mail : contact@anfp-asso.fr