Heures Supplémentaires : coup de gueule contre les réformes « tardives et complexes »




LE POINT, dans son article du 19 février 2019, pose la question suivante : "Pourquoi tous les salariés n'ont pas profité de l'exonération ?"


INTERVIEW. Les éditeurs de paie accusent le gouvernement d'avoir transmis les informations trop tardivement pour appliquer l'exonération dès janvier.


Isabelle van Cauwenberge, présidente de l'Association pour la simplification et la dématérialisation des données des sociétés (SDDS), qui compte une trentaine d'éditeurs de logiciel de paie, pousse un coup de gueule contre les réformes « tardives et complexes » affectant l'édition des fiches de paie des fonctionnaires et des salariés. Avec à la clé des risques d'erreurs.


La défiscalisation des heures supplémentaires, décidée par Emmanuel Macron pour répondre à la colère des Gilets jaunes, est entrée en vigueur le 1er janvier.

Dans le secteur privé, cette loi a été votée le 23 décembre. Le décret précisant ses modalités a été promulgué 24 janvier.

Mais le paramétrage des logiciels doit en effet se faire avant le 10 du mois environ pour que le calcul de la paie puisse se dérouler correctement et éditer le bulletin de paie vers le 25 du mois.

Dans le public : pas de décret !


Le vrai sujet est qu'il a fallu "supposer" cette loi pour appliquer ce que le gouvernement a promis aux salariés dès le mois de janvier. ne pas faire subir aux salariés. Il y a donc nécessairement des ajustements.


Retrouvez cet interview dans Le Point : https://www.lepoint.fr/economie/exoneration-des-heures-sup-les-editeurs-de-logiciels-de-paie-ne-sont-pas-prets-19-02-2019-2294504_28.php





L'ANFP accompagne les Professionnels de la Paie et de la Finance sociale

pour les aider à monter en compétence et développer leur carrière.

  • Gris Twitter Icon
  • Instagram - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
LOGO 2.png

ACTUALITES

EVENEMENTS

L'OBSERVATOIRE

ANFP

8 rue Monsigny - 75002 Paris - France

Téléphone : +33(0)6.15.95.81.58

E-mail : contact@anfp-asso.fr