COUP DE RABOT SUR LA DFS (1,5 miliards d'euros)


« Coup de rabot » sur les allègements de charges de certaines professions

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a précisé, à l'occasion de son discours de politique générale : « déduction forfaitaire spécifique ».


De quoi s’agit-il

La DFS est une niche peu connue du grand public, mais évaluée à 1,5 milliard d'euros dans le budget de la Sécurité sociale. Elle correspond à un abattement de charges patronales dont bénéficient plusieurs professions (artistes, aviation, bâtiment, journalistes, mannequins, nettoyage).

Les journalistes, les employés français des casinos de Monaco, les ouvriers du bâtiment, les employés dans le service du nettoyage … ont une réduction d'assiette sur leur cotisation de 8, 10, 20 %, voire même 30% pour les pilotes de ligne.


Le sujet qui intéresse le Premier Ministre

Cet avantage se cumule avec les baisses de charges votées avec la fin du crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), si bien que le gouvernement considère qu'il n'est plus justifié. Son extinction n'est pas actée pour autant. Il est possible que cet abattement soit uniquement réduit. Dans tous les cas, on assure à Bercy que la transition sera « progressive ».

L'ANFP accompagne les Professionnels de la Paie et de la Finance sociale

pour les aider à monter en compétence et développer leur carrière.

  • Instagram - Gris Cercle
  • LinkedIn - Gris Cercle
LOGO 2.png

ACTUALITES

EVENEMENTS

L'OBSERVATOIRE

ANFP

8 rue Monsigny - 75002 Paris - France

Téléphone : +33(0)6.15.95.81.58

E-mail : contact@anfp-asso.fr