top of page

x

la   matinale

de l'ANFP

Un programme de Rencontres thématiques entre professionnels et entreprises innovantes, politiques, experts ... pour une plongée au cœur des enjeux de la Paie, de la Finance Sociale et du Coût du Travail.

x

la   matinale

de l'ANFP

"LA MATINALE" de l'ANFP :  un programme de rencontres business conçues pour répondre aux questions cruciales qui traversent le secteur de la Paie et de la Finance Sociale à l’heure des réformes, des mouvements sociaux, du digital et des nouvelles technologies : 

 

1 - Comment Apporter une réponse pragmatique et efficace aux professionnels  (gestionnaires de paie, DRH, DAF,  ...), et aux employeurs face aux nouvelles réglementations, aux nouveaux usages et outils qui inondent et impactent leurs univers. 
 

2 - Comment Faciliter les liens avec les entrepreneurs, les institutions, les pouvoirs publics et les organismes de contrôle  ? 
 

3 - Comment Accélérer l’innovation au service des entreprises quelle que soit la structure ? 

"LA MATINALE" met face-à-face, dans un dialogue fertile, les entreprises, les employeurs, les économistes  de la finance sociale, et les professionnels sous la forme d'ateliers débats.

Les experts décryptent les grands principes, les pistes et les moyens d’actions afin d’acquérir un premier niveau de connaissances sur les thématiques traitées.

Ce sera donne l’occasion pour les participants de développer leur réseau.

  • [webinaire] Santé et prévoyance collective : une situation tendue post-confinement
    02 juil. 2020, 17:00 – 17:50
    Santé - Prévoyance post confinement
    Activité partielle et prévoyance : l'actualité et les amendements décryptés par Benoit Dorin, avocat et Didier Meslard, expert protection sociale.
    Partager
  • [Webinaire] Activité Partielle - Le Vrai du Faux
    18 juin 2020, 17:00 – 19:00
    Evénement en ligne
    Un point général sur l'Activité Partielle s'impose avant la sortie du Livre Blanc, le 30 juin prochain. Vous avez 26 millions de bulletins de salaire à éditer et devaient faire les rectifications sur les erreurs passées depuis mars dernier.
    Partager